[Noor 1] : La plus grande centrale d’energie solaire au monde est au Maroc

Inaugurée le 4 février 2017 en présence de Sa majesté Mohamed VI (Roi du maroc) et de Ségolène Royal (Ministre de France) la centrale solaire Noor 1 s’étends sur 480 hectares d’une capacité de 160 mégawatts.

C’est l’une des plus grandes installations de ce type au monde et c’est donc au Maroc près de Ouarzazate, à Tamezghitane. Le Maroc faisant là, un grand pas dans le domaine des énergies renouvelables.

Inauguration de Noor par Mohamed VI et Ségolène Royal
Mohamed VI et Ségolène Royal

Une centrale solaire thermodynamique

Pour fonctionner, la centrale utilise une technologie solaire thermodynamique. Plutôt que des panneaux photovoltaïques, elle est ainsi équipée de miroirs qui vont suivre les mouvements du Soleil et concentrer ses rayons.

Ces derniers vont alors permettre de chauffer l’huile mélangée à de l’eau, présente dans les conduits.

En chauffant, l’huile fabrique de la vapeur qui va à son tour, faire fonctionner des turbines. Et ce sont ces turbines qui vont produire l’électricité.

Au total, Noor 1 est dotée de quelque 500.000 miroirs. Mais contrairement aux centrales équipées de la technologie photovoltaïque, elle peut aussi fonctionner de nuit et les jours nuageux.

En effet, l’installation marocaine dispose de cylindres remplis de sel. Exposés au soleil, les miroirs vont permettre de faire chauffer le système. La nuit ou lorsque le soleil disparait, les cylindres vont ainsi rester suffisamment chauds pour que la centrale continue de fonctionner quelques heures.

Selon ses concepteurs, Noor 1, dont le projet a coûté près de 2,4 milliards d’euros, présente une capacité de 160 mégawatts.

Vidéo:  Noor1 -Centrale solaire thermodynamique

D’ici 2018, le complexe Noor pourrait ainsi fournir de l’énergie à un million de foyers, d’après le Climate Investment Funds qui finance en partie le projet.

« L’Afrique en général et le nord plus particulièrement, ont un potentiel considérable pour la génération solaire et il reste largement inexploité », a déclaré à CNN, Sameh Mobarek, responsable du projet pour la Banque mondiale qui le finance également.
En savoir +
Maxisciences
Financement Noor4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *